Une journée à Winchester

Winchester, petite ville du Hampshire, au sud-ouest de l’Angleterre, a été nommée par le Sunday Times en mars 2016 “best city to live in”. 

Il faut dire qu’avec sa majestueuse cathédrale, son passé royal, son cœur de verdure aux abords de la rivière qui la traverse, son collège qui rappelle Le Cercle des poètes disparus, ses petites boutiques indépendantes, oui, vraiment, Winchester a tout d’une grande. Le temps, ici, n’a plus de prise. On se promène, on flâne… Le petit plus ? Vous y serez en une heure de train à peine à partir de Londres.

En route pour une balade d'une journée à Winchester !

Rues de Winchester
Dans les rues de Winchester ©VisitBritain/Andrew Pickett

L’ancienne capitale de l’Angleterre

L’histoire de la cité commence il y a près de 2000 ans… A l’époque, il ne s’agit que d’un petit village bâti par une tribu belge. Ce sont les Romains qui lui donneront de l’essor en la plaçant au carrefour de 6 routes stratégiques reliant le reste du pays : elle devient peu à peu comme une ville marchande.

Suit le règne Anglo-Saxon. En 849 nait à Winchester Alfred le Grand, connu pour avoir défendu le sud de l’Angleterre de l’invasion viking. A 21 ans à peine, il est couronné roi du Wessex (vous trouverez d’ailleurs une statue à son effigie en bas de la High Street) et impose sa ville natale comme capitale. Elle le restera jusqu’à l’arrivée de Guillaume le Conquérant, qui la mettra à égalité avec Londres comme premières villes du pays. Au XIVème siècle, Londres prendra le rôle principal. Winchester toutefois garde un charme irrésistible…

La cathedrale de Winchester
La cathédrale gothique de Winchester possède la plus longue nef d'Europe ©VisitBritain

Winchester et sa table ronde

De la gare, descendez en ligne droite sur la High Street. Du temps d’Alfred le Grand, la cité était encadrée de quatre portes d’accès. N’en restent plus que deux, dont Westgate, sous laquelle vous passerez. Elle servit de prison durant 150 ans et abrite à présent un petit musée, le Westgate Museum, avec vue sur les bâtiments Tudor des alentours. Les enfants auront plaisir à essayer les tenues de chevalier à leur disposition…

Tout proche se trouve aussi le Great Hall, vestige du château de Winchester détruit par les flammes en 1302. Vous pourrez y admirer une immense table ronde – 5,5 mètres de large, pour un poids d’une tonne. Il fut longtemps espéré qu’il s’agissait de celle du Roi Arthur et de ces chevaliers… Les historiens, la datant à 1290, pensent qu’elle servit à un tournoi organisé par Edward Ier, avant d’être décorée sous Henri VIII.

Table ronde de Winchester
La Table Ronde de Winchester, un artefact du XIIIe siècle ©VisitBritain

Promenade au bord de l’eau

Tout en bas de la rue commerçante, passe la rivière Etchen. Les archives montrent l’existence d’un moulin sur ces lieux depuis 1086… Le bâtiment actuel, le Winchester City Mill, rebâti en 1744, resta en fonction jusqu’au début du XXIème siècle. Le National Trust l’a récemment remis en état. La roue tourne, comme autrefois, portée par la force de l’eau et la salle sent encore bon le grain… C’est que tous les samedis et dimanches, on y broie encore le blé pour y faire de la farine. Vous pourrez d’ailleurs en acheter dans la boutique attenante, ainsi qu’une petite sélection de bières locales, la Red Cat, aux étiquettes rigolotes. L’arrière du moulin s’offre sur un petit jardin, pile au milieu de la rivière. Allez jusqu’à la pointe de l’ilot : vous apercevrez peut-être l’une des loutres qui y ont élu domicile !

La promenade se poursuit de l’autre côté de la rue, tout en longeant le cours d’eau. Ici, pas de voiture, on ralentit le pas, on s’assoit sur les nombreux pour admirer les magnifiques demeures de l’autre côté de la berge, avec leurs jardins en rizière. Les cygnes et canards luttent vainement contre la force du courant, dérivant sans cesse.

Parc a Winchester
La vue depuis le parc de St Giles Hill, surplombant la ville ©VisitBritain/Andrew Pickett

Autour de la Cathédrale de Winchester

Le sentier vous mène ensuite aux ruines du Wolvesey Castle, bâti par l’archevêque de Winchester en 1140 puis détruit lors de la Guerre Civile en 1646. Les pans de murs encore intacts témoignent d’un passé prestigieux et d’une belle prestance. Imaginez donc dans ces lieux le banquet de noce de la Reine Mary et de Philippe d’Espagne en 1554…

Dans la même rue se trouve le Winchester College, aussi mystérieux et atmosphériques que ses équivalents d’Oxford et de Cambridge. Fondé en 1382, elle fait partie des neuf établissements les plus prestigieux d'Angleterre avec Eton College et Harrow School. Vous croiserez le nom des 10 pensionnats sur les portes des rues alentour : Kenny’s, Cook’s, Hopper’s… Des visites guidées des lieux sont organisées au quotidien, il faudra cependant réserver un mois à l’avance pour pouvoir en admirer les jardins et chapelles intérieures. Vous ne le regretterez pas !

Laissez vos pas vous ramener vers la cathédrale, en passant par Kingsgate, la seconde porte de la ville ayant survécu au passage des siècles. Au-dessus de celle-ci se niche l’église médiévale de St Swithun-upon-Kingsgate. Vous trouverez les escaliers menant à cette petite pièce, où se déroulent encore des messes, sur le côté de Kingsgate.

De là, Dome Alley vous mène à la cathédrale, entourée de demeures historiques : ancienne cours de justice de l’évêque à belle structure élisabéthaine, arcade de la salle capitulaire, demeure du Doyen… Sous les belles arches, des bénévoles tiennent une petite boutique vendant des livres d’occasion, profitez-en c’est une vraie mine (paiement en liquide uniquement) !

La cathédrale de Winchester est, quant à elle, spectaculaire. Sa nef est d’ailleurs la plus longue d’Europe… Prêtez attention aux vitraux de l’entrée. Les mosaïques de verre furent détruites lors de la Guerre Civile. Les éclats furent ramassés mais il fut impossible de recréer les images à l’identique. Le puzzle fut réassemblé au hasard, donnant à l’œuvre un petit côté Picasso. Passez admirer les vitraux conçus par le peintre pre-raphaélite Edwatd Burnes-Jones pour la chapelle de l’Ephiphanie, quelles merveilles !

C’est ici qu’est enterrée Jane Austen qui habitait près de Winchester. Il n’était pas coutume à l’époque de mettre en avant les auteurs femme, aussi talentueuses soient-elles. Chercher du regard le memorial doré sur le mur : la tombe est à vos pieds. 

A voir également, la crypte, qui se retrouve souvent inondée. Une sculpture moderne se reflète alors dans l’eau… La cathédrale fut sauvée en 1906 par William Walker, scaphandrier de métier. Il consacra 6 années à plonger sous la cathédrale pour entasser des blocs de béton et consolider ses fondations afin d’éviter qu’elle s’enlise…

Winchester, la crypte de la cathedrale
Dans la crypte de la cathédrale de Winchester ©VisitBritain/Andrew Pickett

Où manger à Winchester

Une petite faim ? Offrez-vous un repas de rêve chez Rick Stein, le célèbre cuisinier britannique ou à la River Cottage Canteen, niché dans l’ancien moulin de l’abbaye. Les prix y sont contre toute attente accessibles à tous. Le marché fermier de la ville, tous les deux dimanches (deuxième et dernier dimanche du mois), est également très réputé pour sa charcuterie, son fromage, ses produits régionaux (cresson du Hampshire, tomates de l’île de Wight…).

Une envie de sucré ? Le chocolatier Chococo propose truffes et ganaches (dont une surprenante version à la bière !) que des chocolats chauds et des pâtisseries. Pour l’ambiance gastropub, essayez The Old Vine, pile en face de la cathédrale et entourée de petites boutiques. Le bâtiment date du 18ième siècle et la cuisine met en avant les ingrédients locaux. Et si vous avez envie de rester un peu plus… The Old Vine propose aussi quelques chambres très romantiques… 

Pub de Winchester
The Wykeham Arms, un pub historique de Winchester proposant également d'élégantes chambres pour la nuit ©VisitBritain/Andrew Pickett

Cet article a été écrit par Coralie Grassin. Globe-trotteuse bloggeuse, Coralie a posé ses valises dans le Hampshire il y a 12 ans. Sa passion ? Découvrir les nouvelles tendances de Londres et s’évader dans la campagne britannique… Son blog regorge de bonnes idées de visites à Londres et en Angleterre, notamment en famille: teatimeinwonderland.fr