Conseils pour un week-end pas cher à Édimbourg

Dominée par son château perché sur son rocher, sillonnée de ruelles pavées et de vieux escaliers : la capitale écossaise est une plongée dans l’histoire. Cette ville au caractère unique est pourtant loin d’être figée dans le passé. Ici art et culture vibrent en unisson avec une myriade de bars pittoresques, de restaurants et d’attractions. Inutile de dépenser des mille et des cents pour en profiter pleinement : la découverte des pubs et petites rues cachées est aussi essentielle que la visite des célèbres monuments.

Attractions

Beaucoup d’attractions sont gratuites : le superbe National Museum of Scotland (où se trouve la brebis Dolly, premier mammifère cloné du monde), la Scottish National Gallery (et ses visites, évènements et ateliers) ou encore le Writers’ Museum (dédié à Sir Walter Scott, Robert Louis Stevenson et l’inimitable Robert Burns).
Montez jusqu’à Arthur’s Seat pour admirer l’une des plus belles vues sur la ville. Si l’ascension vous semble trop ardue, optez pour Calton Hill (une balade moins fatigante mais tout aussi spectaculaire).

Pour découvrir le château d’Édimbourg et le palais de Holyroodhouse, pensez au Royal Ticket, plus économique. Valable 48 heures, il permet d’éviter les files d’attente et de profiter gratuitement des circuits en bus.

Grassmarket, Edinburgh © VisitScotland
Grassmarket, Edinburgh © VisitScotland

  

Le centre d’Édimbourg se parcourt à pied. Les visites guidées thématiques sont un excellent moyen de ne rien manquer, et la plupart ne vous coûteront qu’un pourboire. Citons Sandemans NewEurope Free Tour, le Potter Trail (c’est à Édimbourg que JK Rowling a écrit les premiers Harry Potter) et Free Ghost Tour (au programme : fantômes, vampires, diablotins et autres phénomènes étranges).

Edinburgh Old Town © thisisedinburgh
Edinburgh Old Town © thisisedinburgh

Édimbourg autrement

Si Old Town (la vieille ville) orne toutes les cartes postales, Édimbourg vous réserve d’autres trésors que son cœur médiéval. Avec ses rues bordées d’élégants édifices du 18e, New Town (pas si nouvelle) est également très belle. Elle abrite de nombreuses étapes de la balade Edinburgh’s 101 Objects qui dévoile des dizaines de points d’intérêt originaux (gratuits pour la plupart). Old Town et New Town offrent le wi-fi gratuit.

Un peu plus loin, Leith (port de la ville pendant des siècles), profite d’un souffle de renouveau. À choisir si vous cherchez un quartier indépendant, créatif et moins cher que la vieille ville. Leith est relié au centre d’Édimbourg par la promenade Leith Walk (1.6 km).

Leith seaport © ste_hinde_photography
Leith seaport © ste_hinde_photography

Fans de musique et de littérature, ne passez pas à côté de la librairie Elvis Shakespeare qui organise régulièrement des concerts gratuits. The Walnut est un excellent restaurant écossais où vous pourrez apporter votre propre alcool.
Édimbourg est mondialement célèbre pour ses festivals d’art et comédie l’été, mais reste animée toute l’année. The Stand propose des représentations tous les soirs et un spectacle d’improvisation le dimanche à l’heure du déjeuner. Envie de swinguer ? Direction Whistle Binkies (concerts gratuits 7 jours/7).

Y aller, se déplacer

L’aéroport d’Édimbourg est parfaitement relié au reste de l’Europe. Il se trouve également à 75 minutes de Londres en avion. On peut facilement rejoindre Édimbourg en train depuis Londres. Les billets achetés à l’avance sont très économiques, suivez les conseils de Man in Seat 61.

Les attractions sont proches les unes des autres, mais si vous le souhaitez l’appli Transport for Edinburgh permet d’acheter des tickets de bus et des billets à la journée. Pour explorer le reste de l’Écosse, pensez aux offres spéciales ScotRail.

Où dormir ?

Notre conseil : évitez l’été. Si les festivals sont très attrayants, c’est la période à laquelle les tarifs sont les plus élevés. Si vous souhaitez vraiment assister à ces évènements (notamment le festival Fringe et ses représentations gratuites par centaines), réservez le plus tôt possible ou séjournez en dehors d’Édimbourg. La ville historique de Dunfermline par exemple est à seulement 45 minutes en train.

Vous profiterez des meilleurs tarifs en octobre/novembre et janvier/février/mars. L’office de tourisme propose souvent des remises sur ses hôtels membres : rendez-vous sur Edinburgh.org/offers. Enfin, easyHotel Edinburgh et Hotel Motel One sont deux options économiques proches du centre.

Où se régaler ?

La cuisine écossaise ne se résume pas au haggis. Ne manquez pas les savoureux marchés dédiés à la street food les vendredis et samedis, comme le fabuleux marché fermier d’Édimbourg. Pour un délicieux curry, essayez The Mosque Kitchen. Profitez aussi des formules déjeuner des bons restaurants comme Purslane Restaurant ou The Grain Store. Pour dénicher des offres alléchantes, rendez-vous sur Groupon ou Open Table.

Rendez-vous sur VisitBritain.com pour plus d’infos sur Édimbourg et le reste de la Grande-Bretagne.

Rendez-vous sur VisitBritainshop.com pour acheter vos tickets pour les attractions.

Visitez d'autres villes - Les bons plans :

Glasgow

Riverside Museum © riversidemuseum

Liverpool

River Mersey © visitliverpool_

Londres

Shakespeare mural © the_globe

Manchester

Old Trafford Stadium © alanyiu

Belfast

Titanic Belfast © titanicbelfast

Birmingham

National Sea Life Centre, Birmingham © sealifebirmingham

Brighton

Brighton Pavillion © travelapproach

Bristol

Bristol Balloon Fiesta © bristolballoon

Cardiff

Cardiff Castle © cardiff_castle