Glasgow, une parenthèse urbaine connectée à la nature

La plus grande ville d'Écosse est comme cette amie qui ne vous laissera jamais tomber. Si vous cherchez un plan incluant de la culture, Glasgow vous en offre vingt ; si vous voulez explorer un lieu chargé de patrimoine et d'histoire, il vous suffit de sortir et de vous promener dans la ville ; et si vous avez envie de voir plus de nature et moins d'asphalte, vous trouverez des paysages sauvages d'une beauté incomparable à moins d'une heure de route. Et tout cela est entouré de paysages luxuriants et verdoyants. Venez le découvrir ! 

 

Kelvingrove park, Glasgow.

Les chiffres ne mentent pas, et la preuve que Glasgow possède un esprit vert - qui le devient plus chaque jour - est que 22% de la ville (18 000 hectares) a été conçue pour protéger la nature et la biodiversité. Si la ville a connu son apogée aux 17ème et 18ème siècles, lorsque ses ports grouillaient de vie, aujourd'hui, après une période de décadence, elle renaît de ses cendres, débordante de vie et plus verte que jamais.

Le meilleur moyen de bien commencer la journée à Glasgow est de la manière la plus durable qui soit : à pied.  Pour comprendre une ville et ses habitants, rien de tel que de voyager dans le passé. C'est possible grâce à des lieux comme Tenement House, un musée qui montre à quoi ressemblait la vie des citoyens de Glasgow au début du 20ème siècle. Située dans le West End, cette maison, qui appartenait à Miss Agnes Toward, une femme émancipée (ce qui était rare à l'époque !), présente des objets utilisés dans la vie quotidienne - comme un pot de confiture presque centenaire ou la cuisinière à charbon de cette époque.

 

Speirs Wharf à Glasgow. Bateaux et canal au premier plan.

Si vous avez le temps pour un brunch, une bonne option est l'Ocho Café, sur les rives du canal Speirs Wharf. Ils servent des plats créatifs et extrêmement photogéniques et le menu comprend de nombreuses options végétaliennes faites avec des ingrédients locaux.

 

Kelvingrove Art Gallery and Museum, Glasgow

Certains des bâtiments situés le long de cette route, comme l'université de Glasgow et le Kelvingrove Art Gallery and Museum, sont absolument spectaculaires. Ce dernier, en plus d’être un véritable joyau architectural, est le musée ayant le plus grand nombre de visiteurs au Royaume-Uni en dehors de Londres. Ce bâtiment de style victorien a été conçu et construit par Sir John W. Simpson dans le but précis d'accueillir des expositions, et a été inauguré en 1901. Sa collection - avec plus de 8 000 objets exposés dans 22 salles - comprend des œuvres d'artistes internationaux tels que Dalí, Renoir, Monet et Rembrandt, ainsi que celles de mouvements locaux comme les Glasgow Boys, un groupe de jeunes artistes qui ont été les précurseurs de l'art moderne écossais. À l'entrée principale, ne manquez pas de prendre une photo de l'instrument de musique le plus célèbre de la ville ; un orgue à tuyaux historique sur lequel des récitals sont joués tous les jours et qui a battu un record mondial en 2015 lorsqu'il a joué son 3000ème récital.

Il n'est pas difficile de recharger ses batteries à Glasgow, sans perdre de vue le respect de l'environnement, et encore moins dans des restaurants comme The Gannet, qui se trouve à dix minutes de marche du musée et sert l'un des meilleurs menus durables mettant en valeur les produits locaux. C'est sans aucun doute une institution à Glasgow et l'un des meilleurs endroits où déguster la cuisine écossaise locale. Anguille et bœuf, venaison des cerfs rouges des Highlands, pain au levain avec beurre maison, fromage de l'île de Mull, maquereau pêché à la ligne, harengs marinés et moules fumées, entre autres. Ses menus dégustation classiques et végétariens sont élaborés à partir d'ingrédients de saison et rendent hommage aux agriculteurs et aux petits producteurs locaux qui respectent l'environnement.

 

Glasgow University, Écosse

De là, vous pouvez facilement vous rendre à l'impressionnant bâtiment principal de l'université, un classique conçu par l'architecte anglais Sir Gilbert Scott, l'un des principaux représentants de l'architecture gothique anglaise. La ville abrite également un Opéra, un Ballet et le National Theatre of Scotland, un véritable banquet de la culture. Si vous êtes un amateur de vues panoramiques, les plus belles se trouvent à la Necropolis, un cimetière victorien rempli de sculptures situé à côté de la célèbre cathédrale gothique.

Au cours du 20ème siècle, Glasgow s'est progressivement positionnée comme un centre artistique au Royaume-Uni. En témoigne le fait que, ces dernières années, de nombreux jeunes professionnels de l'industrie créative ont décidé de quitter Londres pour venir s’installer à Glasgow. Une présence qui se manifeste clairement lorsqu'on se promène dans ses rues et qui contribuera sans aucun doute à promouvoir les initiatives durables qui ont fait de Glasgow l'une des villes les plus vertes d'Europe.

L'engagement de la ville en faveur de l'environnement fait partie des plans stratégiques du conseil municipal. Cette année, il a annoncé la piétonisation des rues du centre-ville et l'augmentation des espaces verts afin d'obtenir des espaces publics plus sains et durables.

Glasgow accueille également le International Arts Festival, une fabuleuse occasion de découvrir le travail de centaines d'artistes venus de nombreux pays différents. La Glasgow School of Art, l'une des écoles d'art, d'architecture et de design les plus prestigieuses au monde, en est un autre exemple. Elle fait office de passerelle grâce à la créativité de ses étudiants, afin d'attirer les dernières tendances et d'apporter une contribution à la scène plus alternative de la ville.

 

Glasgow Mural Trail, un sentier pédestre consacré à l'art de rue de la ville.

Un autre activité incontournable à Glasgow est la découverte des peintures murales le long du Glasgow Mural Trail, un projet lancé en 2008 avec pour objectif d'apporter de la vie et de la couleur aux rues de la ville. La carte des murales, qui est mise à jour régulièrement, est disponible en ligne, et l'une des œuvres les plus photographiées - devenue virale lors de sa création en 2016 - est Saint Mungo. Ne la manquez pas !

L'époque où la seule option écologique en matière d'hébergement consistait à emporter sa tente est désormais révolue. Désormais, grâce à des hôtels comme le Radisson Blu, qui participe au programme Green Tourism, ou le Voco Grand Central, dont la stratégie est basée sur la durabilité - en commençant par travailler avec des fournisseurs locaux ou en soulignant l'importance du recyclage dans tous les processus - il est désormais possible de profiter d'un séjour plus durable à Glasgow. 

 

Excursions d'une journée

La magnifique île d'Arran, à l'ouest de Glasgow, est la plus grande des îles du Firth of Clyde et peut être atteinte par les transports publics (le voyage dure environ deux heures et demie). À Glasgow, prenez le train jusqu'au port d'Ardrossan et de là, prenez le ferry (consultez les horaires ici). Avec ses centaines de kilomètres de sentiers côtiers et de pistes cyclables et sa beauté naturelle et sauvage, il est facile de la visiter sans causer d'impact environnemental. L'un des endroits les plus connus d'Arran est la cascade de Glenashdale, que l'on peut atteindre en empruntant un sentier circulaire de cinq kilomètres, modérément difficile. De plus, vous pourrez y visiter les célèbres Giants' Graves, deux chambres funéraires (cairns) néolithiques. Une autre option plus relaxante – et également très photogénique - est la visite du château de Brodick et de ses jardins, gérés par le National Trust.

 

L'Ile d'Arran en Écosse.

Bien sûr, le cadre privilégié de l'île offre de nombreuses possibilités pour ceux qui sont en quête d'aventure, du kayak au canyoning ou à l'escalade. À l'heure du déjeuner, une bonne option est Crofters Arran à Brodick, un bistrot qui sert des produits locaux. Le menu comprend des plats tels que de la terrine de jarret avec des cornichons, des coquilles Saint-Jacques accompagnées de purée de chou-fleur ou de l'agneau servi avec une sauce aux pommes, entre autres. On y trouve également des plats végétariens.

Une autre option est le Loch Lomond et son parc national (Loch Lomond & The Trossachs), connu pour sa beauté époustouflante à tout période de l'année. Il est facile d'y accéder par les transports publics depuis Glasgow. Un train - le meilleur moyen de voyager avec une faible empreinte carbone - vous emmène directement de la ville à Balloch, la porte d'entrée du parc, en moins d'une heure. La conservation de la nature est l'objectif principal de ce lieu magique, au milieu de forêts de chênes et habité par des cerfs.

 

Les berges du Loch Lomond en Écosse.

Bien que les sentiers offrant les meilleures vues soient ceux qui gravissent les montagnes, car ils permettent d'avoir une vue d'ensemble du lac et de ce fantastique mélange écossais de couleurs formé par l'eau bleue et les tons ocre du paysage, il existe également des montagnes moins hautes qui ne sont pas difficiles à gravir et disposent d'excellents sentiers. Le Drovers Inn, l'un des pubs les plus célèbres d'Écosse, fondé en 1705, est l'une des meilleures options pour se restaurer et l'occasion de goûter aux plats écossais classiques comme le fish & chips ou le mince and tatties (bœuf haché et purée de pommes de terre). Si vous avez envie de fruits de mer locaux, le Cattle & Creel est l'endroit idéal pour vous, avec son plateau de fruits de mer, qui comprend des coquilles Saint-Jacques, des crevettes, des huîtres et des crevettes, un incontournable du menu.

Enfin, si vous partez à la découverte du Loch Lomond par voie fluviale, les nombreuses excursions en bateau disponibles vous permettront de profiter d'un sentiment d'immersion beaucoup plus intense, au cours duquel les senteurs des environs resteront gravées dans votre mémoire.

12 Jan 2022(last updated)

Continuez votre lecture