Les canaux de Londres, oasis éco-responsable

Croyez-le ou non, à Londres, il est facile de se retrouver soudainement entouré de nature : il est difficile de marcher plus de quinze minutes dans n'importe quelle direction sans tomber sur un espace vert, qu'il s'agisse d'un grand parc ou d'un petit jardin où les Londoniens prennent leur pause déjeuner. En fait, il y a autant d'arbres que d'habitants - plus de huit millions - et si vous regardez une carte, vous verrez que 21 % de la surface de la ville est verte.       

Regent's Canal, Londres.

Les canaux, avec leurs promenades bordées de verdure, ont le charme de ces endroits des villes qui appartiennent encore plus à leurs habitants qu'aux visiteurs. Une promenade le long de ces canaux permet de voir de près la vie quotidienne des Londoniens, depuis les personnes qui passent à toute vitesse sur leur vélo en rentrant chez elles après une journée de travail, jusqu'à celles qui s'assoient sur les berges des canaux, les pieds en l'air, et discutent pendant des heures, et bien sûr celles qui ont installé leur péniche sur l'eau et ont fait de cet environnement privilégié leur maison.

Une promenade dans ces oasis durables permet au visiteur de se sentir partie intégrante de la ville. Peut-être parce que le temps passe à un rythme différent sur les chemins et les promenades le long des canaux. Il vaut la peine de se laisser porter par la tranquillité d'être entouré de verdure et d'eau, par les arbres qui sont mignifiques en automne, et par l'énergie unique des coins des grandes villes où la nature règne.

De l'élégante Little Venice à la frénétique King's Cross

Regent's Canal, Londres. Bateaux amarrés sur les berges. Chemins de promenade le long des berges.

Le Regent's Canal offre un parcours fluvial accessible et révélateur pour les non-initiés, qui peuvent le découvrir de différentes manières, de la marche au kayak. Construit à l'origine pour relier la branche Grand Junction du canal de Paddington à la Tamise, son parcours part de Little Venice à l'est de la ville, dans la zone des Docklands, et s'étend sur près de 14 kilomètres.

Le point de départ pourrait bien être Primrose Hill, un quartier coloré du nord de la capitale qui borde Regent's Park, l'un de ces parcs historiques du centre-ville inclus dans les parcs royaux. Il ne faut pas manquer la Primrose Bakery et ses célèbres cupcakes, qui font autorité en la matière - celui à la carotte est peut-être le plus britannique, un délice. Laissant le zoo de Londres derrière nous, nous nous dirigeons le long du canal vers Camden. Castlehaven Community Park & Horticulture Hub est l'un de ces projets passionnants qui vous font penser qu'un avenir plus vert est possible. Là, une communauté de bénévoles organise des événements axés sur la promotion d'un mode de vie plus durable, non seulement par leur engagement dans la régénération de cet espace vert ouvert au public et qu'ils entretiennent, mais aussi par des ateliers destinés à ceux qui veulent commencer à cultiver leurs propres légumes ou en apprendre davantage sur le jardinage. En outre, le vendredi, ils vendent les légumes qu'ils cultivent eux-mêmes.  

En revenant sur nos pas jusqu'aux rives du canal, nous continuons notre voyage vers l'est, laissant derrière nous l'agitation de Camden. Prochain arrêt : King's Cross, où s'est déroulé l'un des processus de régénération urbaine et de verdissement les plus ambitieux de la capitale ces dernières années. L'époque d'une zone industrielle négligée - comprenant des voitures usagées et des restes de matériaux de construction - et d'un environnement où le trafic de drogue et la prostitution étaient visibles même en plein jour est révolue. Deux décennies après le début des efforts de reconquête de la zone, c'est l'un des quartiers les plus dynamiques du nord de la ville.

Granary Square, King's Cross. Des gens se détendent et discutent le long du canal.

Avant de poursuivre la visite, Granary Square, avec ses fontaines désormais emblématiques, est l'arrêt idéal pour prendre un verre ou manger un morceau. Du Vinoteca, grand bar à vins inondé de lumière naturelle et proposant une carte pour tous les goûts (biodynamique, ou mousseux anglais, gin et tonics, cocktails et boissons gazeuses), à l'Instagrammable Caravan avec ses brunchs à l'australienne et son café barista, en passant par les excellents tacos d'El Pastor ou les délices indiens du réputé Dishoom - l'éternelle file d'attente atteste de sa qualité -, ne pas profiter de l'offre gastronomique du quartier serait un péché.

La réserve naturelle de Camley Street, située entre King's Cross et St Pancras sur une superficie de près d'un hectare, a récemment rouvert ses portes après une importante rénovation. Cet espace naturel, inconnu de beaucoup, a été fondé en 1984 et est construit sur les vestiges d'un ancien parc à charbon où l'on déposait le charbon du nord, de sorte que son pouvoir en tant que symbole de durabilité est très fort. Vous y trouverez des zones boisées et des marécages, l'habitat parfait pour des dizaines d'animaux et de plantes qui, dans d'autres parties de la ville, n'auraient nulle part où vivre, ainsi qu'une bonne toile de fond pour prendre des photos d'un Londres inconnu. 

En outre, des lits de roseaux flottants ont été construits dans l'espace entre l'eau du canal et la terre, ce qui permet d'absorber l'excès de nutriments de l'eau, ce qui contribue à réduire les déchets et à rendre l'eau plus propre. Pour voir et apprécier le canal d'un point de vue différent, il convient de visiter le Viewpoint, un espace flottant et isolé conçu par une équipe de jeunes architectes finlandais, qui permet de s'échapper et d'oublier que l'on se trouve au milieu d'une grande ville et de se sentir partie intégrante du canal.

Non loin de là, de l'autre côté du canal, le respecté architecte paysagiste britannique Dan Pearson a contribué à ce changement dans le cycle de la zone en concevant Handyside Gardens, un parc public qui s'entrelace avec la promenade le long du canal. M. Pearson, qui cherche toujours à reconnecter les gens avec la nature, a utilisé pour la conception des variétés qui se distinguent par leur beauté et leur jeu de couleurs changeant tout au long de l'année. La conception invite les passants à s'asseoir et à se détendre sur l'un des nombreux bancs qui bordent les jardins et à regarder les éléments naturels coexister de manière magistrale avec le tissu urbain.

De Angel au cœur moderne de Londres, Hackney

Le Towpath Cafe, un restaurant au bord du canal.

En passant de King's Cross à Angel, nous continuons à pied à travers les saules pleureurs, les sureaux, ainsi que les herbes et légumes. Le charmant café Towpath, situé sur les rives du canal, est un bon endroit pour s'arrêter - le moment le plus fréquenté est lors du brunch - et goûter certains des plats qu'ils préparent à partir d'aliments d'origine locale. Un bon exemple de leur philosophie est la boisson gazeuse naturelle à la fleur de sureau, pour laquelle ils utilisent des matières premières qu'ils ont sur place, sur les rives du canal lui-même.

Dans ce café, vous pouvez ressentir l'idée de communauté qui existe entre les habitués et les employés, le même concept qui anime les dizaines de mouvements de quartier et de communauté et les organisations à but non lucratif qui travaillent pour protéger l'écosystème et la vie naturelle le long du canal. À Haggerston, on trouve déjà des mètres et des mètres d'îles flottantes destinées à la biodiversité. Des bénévoles de l'association à but non lucratif Canal River Trust ont été chargés d'installer ces îles artificielles, qui ont également pour but de contribuer à cimenter le concept de Londres en tant que ville parc national.

En outre, les Wildlife Gardeners de Haggerston ont lancé la création d'un corridor vert qui, si leurs projets se concrétisent, s'étendra jusqu'à l'embouchure de la rivière Lea.

Deux bateaux traditionnels sur le Regents Canal au nord de Londres.

La visite de la rivière peut se terminer à Hackney City Farm, un lieu unique où une variété d'animaux de ferme, des porcs aux moutons et des canards aux poulets, coexistent avec les visiteurs et les bénévoles, et où les enfants peuvent apprendre les valeurs environnementales tout en s'amusant.  Le café de la ferme, Frizzante, s'inspire de l'agritourisme italien et propose un menu composé d'ingrédients biologiques et de clins d'œil à la gastronomie italienne.   

Toutes ces initiatives sont un bon exemple de la manière dont les décisions en faveur de la durabilité prises dans les bureaux et les projets de quartier plus spontanés permettent de régénérer des zones et de protéger la biodiversité.

Enfin, si vous avez l'énergie, un dernier arrêt s'impose à Columbia Road, l'une des rues les plus photogéniques de Londres, pleine de boutiques indépendantes, dont beaucoup ont des références durables, où vous pourrez trouver des dizaines de charmants objets (bougies, céramiques, vases, savons...). Le dimanche, la rue accueille le marché aux fleurs le plus populaire de la ville. Et pour le dîner, rien de tel que Morito Hackney Road, un restaurant qui propose une cuisine méditerranéenne simple et de qualité et qui, certains jours (généralement le mardi), propose des spectacles musicaux au sous-sol.

12 Jan 2022(last updated)

Continuez votre lecture