Les voies vertes de Londres, des promenades pour profiter de la nature

Avec 47 % de sa superficie occupée par des espaces verts, Londres a le privilège d'être l'une des grandes capitales européennes comptant le plus grand nombre d’espaces naturels. Il existe de nombreuses façons de découvrir la ville, mais une façon intéressante de la voir sous un angle différent est de parcourir ses voies vertes.

L'une des plus connues est la Capital Ring Walk, divisé en quinze sections couvrant un total de 126 kilomètres, traçant un circuit imaginaire autour de la capitale. L'itinéraire recommandé part de Woolwich, dans le sud-est de Londres, et se dirige vers l'ouest, en passant par Crystal Palace et Wimbledon jusqu'à Richmond, en montant vers Hendon et Highgate, puis en tournant à nouveau vers l'est jusqu'à Hackney, où il revient au point de départ, Woolwich. Selon la section choisie, le parcours offre différentes attractions, d’Eltham Palace, avec son style Art Déco et ses fabuleux jardins, au marais de Walthamstow. Dans tous les cas, l'itinéraire est clairement balisé et il n'est pas facile de se perdre. Certaines personnes décident de faire l'itinéraire à vélo et c'est possible, mais certaines sections nécessitent de descendre du vélo ou de prendre un itinéraire alternatif pour continuer à pédaler.

Eltham Palace, Londres.

2012 a été une année importante pour la capitale, qui a accueilli avec succès les Jeux Olympiques et a également célébré le 60ème anniversaire de l'accession au trône de la reine Elizabeth II, connu sous le nom de jubilé de diamant. C'est également l'année de l'achèvement de la Jubilee Greenway, un itinéraire divisé en dix différentes sections qui permettent de découvrir différentes parties de la ville. L'itinéraire recommandé commence à Buckingham Palace et le premier tronçon se poursuit jusqu'à Little Venice. Cette promenade très agréable passe par certains des sites les plus emblématiques de la ville, concentrés sur une longueur de seulement sept kilomètres, notamment les palais de Buckingham et de Kensington, ainsi que le magnifique St. James's Park et Little Venice. Le trajet permet aux visiteurs de profiter des grands parcs royaux et des espaces ouverts de Londres, et des canaux moins connus, avec leurs péniches sur les deux rives, magnifiques à cette époque de l'année, lorsque les feuilles des arbres commencent à tourner. Le Café Laville, qui sert des plats italiens, est l’endroit idéal pour profiter de la vue sur les canaux. Le Waterside Café, qui se surnomme lui-même "le café flottant original" parce qu'il se trouve sur l'un de ces « narrow boats » emblématiques de Little Venice, est ouvert depuis 1995 et propose un menu rendant hommage aux petits-déjeuners, brunchs et thés à la crème classiques des café traditionnels d’antant (haricots, toast, bacon butties et scones avec confiture et crème fraîche, qui sont absolument délicieux et très faciles à trouver en Grande-Bretagne mais presque impossibles à trouver ailleurs). 

Little Venice, au nord-ouest de Londres.

Le Thames Path est un autre sentier emblématique de la ville. Il traverse le centre de Londres, des plaines de Richmond aux marais de Richmond, en suivant le cours de la Tamise. Il est également divisé en plusieurs sections qui vous permettent de voir certains des bâtiments les plus emblématiques de Londres tout en profitant d'une agréable promenade. Des Chambres du Parlement au Tower Bridge, en passant par Kew Gardens, Battersea Park et Hampton Court Palace, le mélange d'espaces verts et de bâtiments emblématiques le long de cet itinéraire est fascinant. Sur les rives de la Tamise se trouve l'un des restaurants les plus célèbres de la capitale, le River Café. Dirigé par l'infatigable chef Ruth Rogers. De nombreux chefs britanniques talentueux ont été formés dans ses cuisines, comme Jamie Oliver. Avec un menu inspiré de l'Italie, le restaurant a d'abord été créé comme une cantine pour le cabinet d'architecture Rogers Stirk Harbour + Partners - le célèbre architecte italo-britannique Richard Rogers et la chef, Ruth Rogers, sont ensemble depuis des décennies - et au fil des années, il s'est transformé en un de ces lieux qui transcendent le temps, un restaurant qui est l'endroit où voir et être vu depuis des années. Le design du restaurant, créé par le studio Rogers, est coloré et attrayant, et le menu est absolument délectable. Le revers de la médaille est qu'il ne convient pas à toutes les bourses.  

La Palm House à Kew Gardens, Londres.

Le chemin de fer, ce moyen de transport qui connaît un renouveau et notamment utilisé par de nombreuses personnes soucieuses de l'environnement, est étroitement lié à l'histoire du Royaume-Uni. Son invention, d'abord, puis son expansion, ont constitué un grand pas en avant pour l'économie du pays, qui est devenu une puissance industrielle sans précédent. La ligne qui reliait Liverpool à Manchester, ouverte en 1830, était la première ligne ferroviaire. Le Londres victorien s'est développé au rythme des chemins de fer. Lorsque la reine Victoria accède au trône en 1837, la ville compte déjà 1,7 million d'habitants et l'arrivée des chemins de fer au cours des décennies suivantes a largement contribué à la croissance exponentielle de la population pendant son règne.

Le nord de Londres est un quartier paisible et tranquille dans lequel on peut découvrir l'une des voies vertes les plus attrayantes de la ville, Parkland Walk. Cette promenade relie Finsbury Park à Alexandra Palace et longe une ancienne voie ferrée inutilisée. De plus, il s'agit de la plus longue réserve naturelle de Londres - le parcours fait moins de sept kilomètres - et elle compte plus de 200 espèces végétales. Porcs-épics, renards et papillons ne sont que quelques-uns des nombreux types de faune que vous pourrez croiser au cours de la promenade. Vous pourrez aussi observer le quotidien des Londoniens sous un angle différent en traversant des quartiers que les touristes ne verraient pas autrement. 

Finsbury Park, où commence le parcours, et Alexandra Palace, où il se termine, sont deux zones typiques du nord de la ville dont les Londoniens peuvent profiter toute l'année (jogging matinal, pique-nique l'après-midi, sports d'équipe... il y a beaucoup de vie dans ces parcs). Dans ce dernier, comme son nom l'indique, se trouve un palais qui date de la fin du 19ème siècle et était utilisé, comme il l'est encore aujourd'hui, pour de grands événements, puisqu'il possédait une salle de concert, un théâtre, un cirque et un lac. Pendant les guerres mondiales, il a servi de refuge pour les réfugiés et aujourd'hui, il accueille des événements de toutes sortes, des concerts au patinage sur glace à Noël. Ce bâtiment est aussi le lieu de naissance de la télévision, en 1935 !

Si vous visitez cet endroit un dimanche, vous pouvez vous promener sur le marché fermier d'Alexandra Palace (de 10 h à 15 h). Vous y trouverez de nombreux trésors de la gastronomie nationale, comme le fromage urbain Wildes, l'une des premières micro-laiteries à s'être installée dans la capitale, dans le quartier voisin de Tottenham. Depuis son ouverture en 2003, ce petit marché fermier n'a cessé de se développer et propose de nombreuses options attrayantes, allant des pâtisseries sucrées aux saucisses et hamburgers fabriqués avec la viande des cochons Saddleback, qui se promènent en liberté, ou un sac de délicieuses pommes anglaises.

Non loin d'Alexandra Park se trouve Crouch End, un lieu méconnu des touristes, mais très apprécié des habitants du nord de Londres pour ses boutiques indépendantes, son charme et ses cafés. Vous pourrez vous y rendre en transports en commun et vous arrêter au Miranda Café, qui propose un menu pour les végétaliens et les végétariens. Près de Finsbury Park, vous pourrez profiter d'un déjeuner traditionnel au pub The Naturalist.

Great Eastern Parks est un nouvel itinéraire qui traverse certains des parcs de l'est de Londres. Cette initiative est née à la suite d'une campagne lancée par l'East London Garden Society pour pousser plusieurs promoteurs immobiliers à inclure des espaces verts dans les nouveaux bâtiments qui étaient construits dans le quartier de Shoreditch. Une courte promenade qui, une fois encore, démontre le pouvoir du travail d'équipe entre les membres d'une même communauté pour rendre les villes plus vertes et plus durables. Le Queen Elizabeth Olympic Park, Spitalfields City Farm, Victoria Park et Poplar River Park ne sont que quelques-uns des espaces verts que l'on peut visiter le long du parcours, qui longe une ancienne ligne du Great Eastern Railway. Près du parc Victoria se trouve le Pavilion Café, l'un de ces endroits avec ce je ne sais quoi qui vous dit que vous êtes à Londres, en plus d'une terrasse avec de merveilleuses vues sur le lac et le parc ; l’endroit parfait pour terminer l'itinéraire.

17 Jan 2022(last updated)

Continuez votre lecture