Bicentenaire de la naissance de la Reine Victoria

Lundi 12 Novembre 2018

En 2019, la Grande-Bretagne célèbrera le bicentenaire de la naissance de la Reine Victoria, une année qui sera marquée par de nombreuses festivités dans l'ensemble des lieux où elle a vécu. 

Née le 24 mai 1819 à Kensington Palace, Victoria accède au trône en 1837 à l’âge de 18 ans. A sa mort, le 22 janvier 1901 sur l’ile de Wight, elle est à la tête du plus long règne de la monarchie britannique mais a depuis été dépassée par la Reine Elisabeth II.  Son règne est marqué par une série de premières et d’événements marquants. En 1842, elle est le premier monarque à voyager en train. Elle dirige le plus grand empire de l’histoire et prend le titre d’Impératrice des Indes en 1887. Entre 1840 et 1882, elle survit à 7 tentatives de meurtre. Elle repose aujourd’hui à Windsor dans le Mausolée Royal de Frogmore aux côtés de son mari, le Prince Albert, mort en 1861 à l’âge de 42 ans.   

 

Victoria à Londres…

Enfant unique du Duc et de la Duchesse de Kent, la Reine Victoria est née à Kensington Palace, le 24 mai 1819. C’est également là qu’elle a passé son enfance (c'est également là que résident aujourd'hui le Duc et la Duchesse de Cambridge ainsi que le Prince Harry et sa jeune épouse Meghan). A Kensington Palace, les visiteurs ont l’occasion de découvrir la vie de célèbres résidents du palais comme la Reine Victoria ou la Princesse Diana. Victoria Revealed est une nouvelle exposition permanente consacrée à la vie et au règne de la Reine Victoria, seul autre monarque britannique, avec la Reine Elizabeth II, à avoir fêté un jubilé de Diamant. On y découvre ses jeunes années de Reine à Kensington Palace, son histoire d’amour avec le Prince Albert, leur vie de Famille, et leur implication dans l’exposition de 1851. On y voit des peintures de Franz Xaver Winterhalter et Sir Edwin Landseer, les cadeaux que la Reine et le Prince s’échangèrent lors de leurs fiançailles en 1839, sa robe de mariée, ses bijoux dont les tiares de la collection des Ducs de Fife, descendants de la petite fille de la Reine Victoria, la Princesse Louise, et sa poignante tenue de deuil. Kensington Palace proposera également un programme d’événements spéciaux tout au long de l’année.   

A quelques pas de là, l'Albert Memorial dans Kensington Gardens, en face du Royal Albert Hall, est un monument destiné à commémorer la mort du Prince Albert, le 14 décembre 1861. Non loin, le Victoria & Albert Museumdu nom du couple royal, est le plus grand musée du monde consacré aux arts décoratifs et dont une large section est dédié à l'époque victorienne.  

Victoria a été la première occupante de Buckingham PalaceLa demeure Royale ouvre ses portes chaque année, de fin juillet à début octobre (de 9h45 à 18h00), une occasion unique de découvrir les fastes présents et passés du royaume. Les visiteurs ont accès aux State Rooms (salles d’apparat) dont la salle du trône, la salle à manger et la galerie de portraits. Elles sont décorées avec opulence et comptent quelques tableaux de grands maîtres (Rubens, Vermeer, Poussin, Canaletto et Claude), des sculptures (Canova et Chantrey), des pièces de porcelaine de Sèvres, des tapisseries et œuvres d’art, le tout appartient à la Collection Royale. Une partie des jardins est également ouverte au public à cette même période. Et pour marquer le 200ème anniversaire de la souveraine, du 20 juillet au 29 septembre 2019, l'exposition, Queen Victoria’s Palace, racontera comment la jeune Reine a transformé la résidence privée des Ducs de Buckingham en palais royal. Et comment, avec le Prince Albert, elle a fait de Buckingham Palace un point de ralliement pour la nation toute entière, un symbole puissant de la monarchie britannique, et une maison de famille pour ses 9 enfants. Les jardins royaux de Buckingham Palace ouvrent au public en août et septembre en même temps que le palais. Le parc est une véritable oasis de verdure en plein centre-ville, particulièrement appréciée pour sa faune (30 espèces d’oiseaux différents), sa flore (plus de 350 espèces de fleurs sauvages dont certaines sont très rares) et son lac du XIXème siècle. Juste en face du palais, le mémorial dédié à la Reine Victoria a été construit en 1901 et a été récemment rénové.  

Westminster Abbey et St James Palace sont également étroitement associés à la Reine Victoria. Elle fut couronnée en l'Abbaye de Westminster le 28 juin 1838 à l'âge de 18 ans et épousa le Prince Albert au Palais de Saint James (fermé au public), le 10 février 1840. Fondée au XIème siècle par Edward le Confesseur, l’abbaye de Westminster est le plus bel exemple d’architecture gothique en Grande-Bretagne. En tant qu’Abbaye Royale, elle accueille les cérémonies de couronnement (depuis 1066), les mariages et les funérailles des souverains et de leurs proches. L'abbaye accueille plus d'un million de visiteurs par an, ainsi que quelques milliers de fidèles qui viennent assister aux services religieux. Rois, reines, hommes d'état et soldats, poètes, prêtres, héros et bandits, l'abbaye est un vrai livre d’histoire de la Grande-Bretagne. La construction ayant débuté en 1245, sous le règne d’Henry III, le bâtiment actuel date de plus de 700 ans. S’il s’agit d’un des plus grands édifices gothiques du pays, ce sont en fait les moines bénédictins qui occupèrent le site les premiers dès le milieu du 10ème siècle. C’est sur ce site qu’ont été couronnés les rois du pays depuis 1066, date du sacre de Guillaume le Conquérant et c’est là également, que reposent 17 monarques britanniques. Plus de 3000 personnes sont enterrés dans l’église et les cloitres, qui abritent plus de 600 monuments et mémoriaux, dont la tombe du Soldat Inconnu, un hommage aux morts de la première guerre mondiale ainsi qu’aux millions de morts tombés dans des conflits internationaux. Le « Coin des Poètes », dans le transept sud, est un des lieux les plus célèbres de l’abbaye de Westminster. A l’origine, il n’était pas destiné à accueillir les dépouilles des écrivains, dramaturges et autres poètes.  Le premier poète à y être enterré, Geoffrey Chaucer,  le fut en raison de son rôle actif au Palais de Westminster et non pour avoir écrit les Comtes de Canterbury.  Inhumation et commémoration n’interviennent pas toujours immédiatement après le décès. Lord Byron, par exemple,  dont le mode de vie fit scandale bien que sa poésie fut particulièrement appréciée, est mort en 1824. Ce n’est qu’en 1969 qu’on érigea un monument en sa mémoire. Même Shakespeare, enterré à Stratford-upon-Avon en 1616, dut attendre 1740 pour avoir son monument dans le « Poets' Corner ». Au nombre des célébrités inhumées à Westminster, on compte les poètes John Dryden, Tennyson, Robert Browning et John Masefield. De nombreux écrivains comme Dr Samuel Johnson, Charles Dickens, Richard Brinsley Sheridan, Rudyard Kipling et Thomas Hardy y reposent également. La tombe de Dickens est particulièrement populaire. Parmi les personnalités qui y disposent d’un mémorial mais n’y sont pas enterrées, figurent les poètes John Milton, William Wordsworth, Thomas Gray, John Keats, Percy Bysshe, Shelley, Robert Burns, William Blake, T.S. Eliot et Gerard Manley Hopkins. Des écrivains comme Samuel Butler, Jane Austen, Oliver Goldsmith, Sir Walter Scott, John Ruskin, Charlotte, Emily et Anne Brontë, Henry James et  Sir John Betjeman se sont également vus ériger un monument.

 

Victoria à Windsor, Berkshire…

Situé dans la jolie ville de Windsor, le Chateau de Windsor Windsor était une des résidences officielles de la Reine Victoria, comme de la Reine Elizabeth II. Proche de Londres, Windsor Castle, une des retraites favorites de la Famille Royale depuis toujours, fut construit il y a plus de 1000 ans. C’est le plus grand château habité au monde. Les salons d’apparat du château sont ouverts au public. On y admirera le mobilier, les tableaux (Rembrandt, Rubens, Canaletto, Gainsborough et le portrait de Charles I par Sir Anthony van Dyck), les pièces de porcelaine, les sculptures et les armures de la Collection Royale. On ne manquera pas également la galerie de portraits, la maison de poupée de la Reine Mary et la chapelle St Georges qui a accueilli de nombreux mariages royaux. En 1992, un gigantesque incendie a endommagé plus de 100 salles. Par chance, les pièces les plus touchées étaient vides, épargnant ainsi les principaux trésors du château. Les travaux de rénovation ont été achevés en 1997. La Reine Victoria et le Prince Albert ont tous deux été inhumés sur les terres de Windsor, dans le Mausolée Royal de Frogmore House. Il semblerait qu'à l'occasion du bicentenaire, le monument funéraire, actuellement en cours de rénovation, soit rouvert au public, mais rien n'est encore confirmé.  

 

Victoria à l'Isle of Wight, au large de la côte sud de l'Angleterre…

Construite dans le style d’une villa italienne, Osborne House, sur l’île de Wight, fut la résidence privée de la Reine Victoria, une villégiature qu’elle aimait tout particulièrement et dans laquelle elle trouvait refuge avec sa famille, bien à l’écart de la vie publique. Après sa première visite à Osbourne House, la Reine Victoria s’émerveille : « Il est impossible d’imaginer un endroit aussi ravissant ». En 1845, la Reine et le Prince Albert achètent la propriété et son domaine de 140 hectares. Thomas Cubitt est chargé de construite un pavillon qui doit accueillir les appartements privés puis, de la démolition du la vieille maison et de l’ajout d’ailes à destination de la famille royale. Une fois les travaux achevés, une paire de tours à l’italienne domine le paysage et le détroit du Solent. Les admirables jardins ont été créés par le Prince Albert, horticulteur de talent à ses heures. L’ère victorienne profite alors à l’île en attirant des poètes, des écrivains, des artistes et les premiers touristes, qui tous emboitaient le pas de Victoria et d’Albert. La photographe Julia Margaret Cameron s’installe à Dimbola Lodge dans le village de Freshwater alors que le poète Alfred Lord Tennyson s’établit à Farringford dans une propriété qui vient tout juste de rouvrir au public après rénovation.

Dès 1904, suite au décès de la Reine en 1901, la demeure sert de maison de convalescence jusqu’en 2000. Désormais gérée par English Heritage, Osborne House permet de découvrir la vie intime de la famille royale. Les salles de réception, les appartements privés, la plage et le son chalet suisse destiné aux enfants sont tous ouverts au public. Cette ancienne résidence royale a également été utilisée pour le tournage du long métrage "Victoria & Abdul" avec Dame Judi Dench dans le rôle de la reine Victoria. Osborne House célèbrera dignement le bicentenaire de la naissance de la Reine Victoria avec une exposition consacrée au couple royal. 

L’Ile de Wight est à deux heures au sud-ouest de Londres en prenant le train puis un hovercraft depuis Portsmouth. Véhicules et passagers peuvent également prendre un ferry depuis les ports de Southampton, Lymington et Portsmouth. Renseignements : www.wightlink.co.uk et www.redfunnel.co.uk

 

Victoria en Ecosse…

Les Highlands ont joué un rôle majeur dans la vie de Victoria. A l’automne 1842, deux ans et demi après son mariage, elle découvre cette région d’Ecosse et se promet d’y revenir. Après un séjour dans le Perthshire puis à Ardverikie, le couple décide de trouver un bien sur place. En 1848, la Reine Victoria et le Prince Albert achète le Château de Balmoral puis se portent acquéreurs du domaine en 1852. Tous deux apprécient particulièrement l'endroit et, dans son journal, la Reine décrit Balmoral comme son “cher paradis dans les Highlands”. Considérant que le château était trop petit pour la famille, le Prince Albert décide d’en faire construire un nouveau. La première pierre est posée par la Reine, le 28 septembre 1853. Les travaux d’achève en 1856 et l’ancien bâtiment est démoli. Jardinier à ses heures, le Prince Albert imagine lui-même les beaux jardins qui entourent leur nouvelle demeure. Depuis le décès de la Reine Victoria en 1901, le domaine est resté la résidence écossaise privée de la famille royale britannique. Situé dans le cadre splendide de la Royal Deeside, au bord de la rivière Dee et à l’ombre de Lochnagar, il couvre environ 20,000 hectares de collines, de landes et de forêts.

Le domaine, les jardins et les expositions ouvrent au public de fin mars à fin juillet. La spectaculaire salle de bal abrite de nombreuses œuvres d'art et autres objets rares d'époque à voir impérativement. Le programme des expositions 2019 n’a pas encore été annoncé mais un hommage appuyé sera certainement rendu à la Reine Victoria. Balmoral propose également au public des safaris en Landrover et cottages à louer quand la famille Royale ne séjourne pas sur place. 

Le Victorian Heritage Trail a été mis en place dans la région pour permettre à tous de marcher sur les traces de la Reine Victoria en empruntant des trains à vapeurs, en visitant de grands domaines et les distilleries locales. 

For more information contact:

VisitBritain Media Team

pressandpr@visitbritain.com

Assets to download

Download images in this article

Visit website

Download DOC version of this article

Kensington Palace exterior - aerial
Kensington Palace
Golden Jubilee - Albert Memorial, Hyde Park, London
Royal Albert Hall night
The Mall heading towards Buckingham Palace
Buckingham Palace
Westminster Abbey
Sunset view of Windsor Castle
Windsor Castle
Windsor Castle
Osborne House
Osborne House
Balmoral Castle and Estate
Glen Tilt, Cairngorms National Park
Blair Castle