Transports en Grande-Bretagne

Se déplacer en voiture

La principale différence qui surprend les automobilistes étrangers en Grande-Bretagne est la conduite à gauche et les ajustements que cela entraîne aux croisements et carrefours giratoires. Notez, en outre, que les distances se mesurent en miles et non en kilomètres. Une fois habitué à ces ajustements, la conduite en zone rurale est agréable, même si la densité du trafic dans les villes peut causer d'importants retards, particulièrement lors des périodes de vacances. Les longs week-ends fériés sur la côte méridionale sont réputés particulièrement terribles en la matière. La Grande-Bretagne dispose d'un large réseau de routes nationales et d'autoroutes gratuites qui facilite grandement les déplacements sur tout le territoire.

Documents requis

Afin de pouvoir conduire en Grande-Bretagne, vous devez être titulaire d'un permis de conduire en cours de validité et, le cas échéant, d'un permis de conduire international. Vous devez également avoir en votre possession un document attestant que vous êtes le propriétaire du véhicule ou un contrat de location, ainsi que les documents d'assurance associés.

Routes de Grande-Bretagne

En semaine, l'heure de pointe peut s'étendre de 8 h à 9 h 30 et de 17 h à 19 h dans les villes. À ces heures, le trafic routier peut être totalement paralysé.

Une bonne carte routière est essentielle et les atlas routiers AA ou RAC sont aussi de bonnes ressources. Les publications éditées par l'Ordnance Survey (service national de cartographie) sont les plus appropriées pour ceux qui désirent explorer la Grande-Bretagne rurale. En outre, la plupart des véhicules de location sont équipés d'un GPS. Les noms d'autoroute sont composés de la lettre M suivie d'un numéro d'identification. La lettre A désigne les voies rapides (deux voies dans chaque direction), qui sont les routes principales, alors que la lettre B désigne les routes secondaires. Ces dernières sont souvent moins encombrées et plus agréables. Enfin, des voies et chemins plus petits sillonnent les zones rurales.

Signalisation routière

La signalisation routière, dans sa grande majorité, respecte les normes européennes. Les panneaux indicateurs utilisent un code couleur : bleu pour les autoroutes, vert pour les grands axes routiers et blanc pour les routes secondaires. Un panneau à fond brun indique un site touristique. Les panneaux de danger sont généralement des triangles rouge et blanc utilisant des pictogrammes aisément compréhensibles. Sur les autoroutes, faites particulièrement attention aux panneaux à message variable, qui peuvent indiquer la présence de travaux, d'accidents ou de zones de brouillard.

À hauteur des voies de chemin de fer, les passages à niveau sont souvent équipés de barrières automatiques. À cet endroit, une lumière clignotant en rouge indique qu'un train est en approche, vous devez donc vous arrêter avant de traverser.

Disponible en ligne sur le site du Ministère britannique des Transports, le UK Highway Code Manual (code de la route britannique) est un guide actualisé répertoriant toutes les réglementations et signalisations routières couramment utilisées sur le territoire britannique.

Code de la route

Les limites de vitesse sont comprises entre 20 et 40 miles par heure (mph, soit entre 50 et 65 km/h) dans les zones construites. Sur les autoroutes et voies rapides, la limite de vitesse est fixée à 70 mph (110 km/h). Sur les autres routes, remettez-vous-en aux panneaux d'indication de vitesse. Le port de la ceinture est obligatoire. Les sanctions en cas de conduite en état d'ivresse sont sévères ; reportez-vous au code de la route britannique (UK Highway Code Manual) pour en savoir plus sur les limites légales. L'utilisation du téléphone portable en conduisant est interdite à moins d'utiliser un dispositif mains-libres.

Stationnement

Les horodateurs s'utilisent durant les heures ouvrables (normalement du lundi au samedi, de 8 h à 18 h 30). Assurez-vous d'avoir toujours suffisamment de pièces de monnaie pour les utiliser. Certaines villes ont mis en place des dispositifs de parking relais qui permettent de se garer sur un espace de stationnement hors de la ville puis de rejoindre le centre-ville en bus. Dans d'autres villes, la politique de stationnement consiste à mettre en évidence sur le tableau de bord une carte de stationnement (acquise auprès d'un office du tourisme ou d'un kiosque de presse) affichant les heures de stationnement. Ne stationnez jamais sur les emplacements longés par une double ligne rouge ou jaune. Une ligne simple peut indiquer que le stationnement est possible en soirée ou en week-end, mais restez vigilants et vérifiez bien la signalisation, car les agents de la circulation n'hésiteront pas à vous infliger une amende, à immobiliser votre véhicule ou à le faire mettre en fourrière. En cas de doute, préférez vous garer sur un parking. Il est beaucoup plus aisé de trouver une place de stationnement hors des zones urbaines et des zones touristiques populaires. Un panneau bleu marqué d'un P vous indique un espace de stationnement. Ne laissez jamais d'objets de valeur ou bagages dans votre véhicule, car les vols sont fréquents, notamment dans les villes.

Carburant

Les grands supermarchés proposent généralement les meilleurs prix, vous pouvez ainsi rechercher les supermarchés des chaînes Asda, Morrisons et Sainsbury’s équipés de stations-service. Les stations-service sur les autoroutes et dans les régions rurales et isolées sont bien souvent plus chères. Trois types de carburant sont proposés : du diesel, du LRP (« lead replacement petrol », essence utilisant un substitut au plomb) et de l'essence sans plomb. La majorité des véhicules actuellement en circulation en Grande-Bretagne fonctionnent à l'essence sans plomb et ce sera sans doute le cas de votre véhicule de location. Le sans plomb et le diesel sont plus économiques que le LRP. La majorité des stations-essence en Grande-Bretagne sont en libre-service, mais les instructions à la pompe sont simples.

Services de dépannage

Les principales associations d'automobilistes de Grande-Bretagne sont l'AA (Automobile Association) et le RAC (Royal Automobile Club). Les membres de ces organisations bénéficient, entre autres, d'un service complet d'assistance dépannage 24 heures sur 24. L'AA et le RAC fournissent les mêmes services d'assistance aux automobilistes étrangers qui sont membres d'associations d'automobilistes dans leur pays d'origine. C'est pourquoi il est important de vérifier le statut de votre couverture à l'étranger avant de partir en voyage. Vous pouvez contacter l'AA ou le RAC à l'aide des téléphones d'urgence présents sur le bord des autoroutes.Green Flag est l'autre grand prestataire de services de dépannage en Grande-Bretagne.

En général, les agences de location de véhicules ont souscrit leur propre couverture et le tarif de location inclut l'abonnement auprès de l'AA, du RAC ou de Green Flag. N'oubliez pas de demander le numéro d'urgence du service de dépannage en agence.

En effet, vous pouvez quand même avoir recours aux services de dépannage d'une de ces organisations affiliées si vous n'en êtes pas membre, mais il vous en coûtera. Suivez toujours les indications fournies sur votre contrat d'assurance ou de location. En cas d'accident ayant causé un ou des blessés ou impliquant un autre véhicule, contactez immédiatement la police.

L'Environmental Transport Association fournit des recommandations visant à réduire l'impact des émissions de carbone et propose des services de dépannage éthiques.

Location de voiture

Louer une voiture en Grande-Bretagne peut être coûteux. Vous pouvez trouver des renseignements concernant les agences de location de véhicules présentes dans les aéroports du pays sur le site Internet VisitBritain. Autos Abroad, l'une des plus grandes chaînes d'agences, propose sans doute les meilleurs tarifs, bien que certaines agences locales indépendantes puissent proposer des tarifs encore plus avantageux. AvisHertzEuropcar et Budget comptent parmi les autres agences réputées. Il est illégal de conduire sans assurance responsabilité civile. Il est cependant recommandé de souscrire une assurance tous risques. Pour valider votre réservation, la majorité des agences demandent un numéro de carte de crédit en l'absence duquel il vous faudra certainement laisser une caution importante en espèces. Votre permis de conduire et votre passeport vous seront aussi demandés afin de pouvoir retirer le véhicule. La plupart des agences ne louent pas de véhicules aux jeunes conducteurs et peuvent avoir mis en place des limites d'âge (normalement entre 21 et 74 ans). Les agences de location proposent aussi des véhicules à boîte de vitesse automatique. Si vous comptez séjourner au moins trois semaines en Grande-Bretagne, un contrat de location longue durée peut s'avérer plus intéressant qu'un contrat de location standard. Lorsque vous comparez les tarifs de location de véhicules, n'oubliez pas de tenir compte du coût de l'assurance.