Manchester, la ville qui se réinvente

Avec son passé industriel, Manchester est la cinquième plus grande ville du Royaume-Uni et l'une des plus avancées vers un mode de vie écologique. Grâce à de nouvelles politiques durables, telles que l'extension du réseau de pistes cyclables, l'ajout de la location de vélos à l'offre de transports publics ou l'encouragement au recyclage, la ville fait des pas de géant vers un avenir plus vert que jamais.

Activités écologiques en ville

Canal Rochdale, voie navigable près de Manchester avec des bateaux amarrés à la berge.

Voyager ne doit pas nécessairement signifier renoncer aux routines qui nous font nous sentir mieux, et à Manchester, il existe un endroit fabuleux pour expérimenter le yoga dans un centre bouddhiste. L'occasion vous attend au Centre bouddhiste, qui propose des cours à la journée, des ateliers le week-end et des cours de longue durée.

Si la course à pied est votre version d'un début de journée sain, GoRunningTours propose des courses guidées, une façon différente de découvrir la ville. Certains des parcours les plus emblématiques passent par le centre, le long du canal de Rochdale, mais il existe également des itinéraires le long du canal d'Ashton et du Bridgewater Way (qui a la particularité d'être le premier canal du pays).

Patrimoine industriel et innovation

Combiner les offres culturelles de la ville avec ses espaces ouverts et ses offres culinaires est la meilleure façon d'explorer Manchester, une ville qui s'est adaptée à son temps et qui regarde son passé industriel avec respect, mais sans une once de nostalgie. Son rôle de première ville véritablement industrielle au monde se reflète dans son architecture et son patrimoine. Artchitectours, qui propose des visites guidées par des architectes, est un moyen fantastique d'explorer cet héritage d'entrepôts, de viaducs, de canaux et d'anciennes usines, ainsi que les nouveaux bâtiments qui ont joué un rôle clé dans la conversion post-industrielle de la ville. La gare de Liverpool Road, à Manchester, qui date de 1830, est considérée comme la plus ancienne gare de passagers au monde. Des plans de restauration ont récemment été lancés, mais le musée des sciences et de l'industrie restera ouvert.

Si le passé industriel n'est pas votre tasse de thé, ne vous inquiétez pas, car Manchester a de la place pour toutes sortes de musées, du National Football Museum - n'oubliez jamais que c'est le pays où le beau jeu est né - au Pankhurst Centre, une icône de l'activisme féministe, car c'est ici que se sont rencontrées pour la première fois les femmes qui sont devenues plus tard les "suffragettes", les femmes qui se sont battues pour le droit de vote, menées par Emmeline Pankhurst. Bien sûr, la Manchester Art Gallery, avec sa fantastique collection d'art victorien et préraphaélite, si axée sur la nature et le monde naturel, est un incontournable. Dans le parc Whitworth, qui abrite également la galerie d'art du même nom, vous pouvez profiter d'une bonne dose de culture et d'espace vert en un seul endroit. Cet espace culturel a pour mission de créer un changement social positif par le biais de l'art et propose toute une série d'activités - souvent gratuites - telles que des matinées de yoga et des concerts gratuits le dimanche par des étudiants du Royal College of Music.

Whitworth Art Gallery, Manchester.

Un bon choix d'hébergement à Manchester est le Kimpton Clocktower Hotel. Accrédité comme établissement écologique par le programme Green Tourism Business, cet hôtel est situé au cœur de la ville, dans un fantastique bâtiment victorien classé Grade-II. 

Le Northern Quarter, le Manchester le plus alternatif

Mackie Mayor, Manchester.

Lorsque nous parlons de Manchester, nous devons parler du quartier nord. Ses rues étroites sont pleines de nouveaux cafés et restaurants qui représentent cette "fraîcheur du nord" et qui, dans de nombreux cas, sont engagés dans une philosophie « slow life ». Situé entre la gare de Piccadilly et l'Arndale Centre, il est fréquent de voir des équipes de production cinématographique tourner des scènes qui, à l'écran, ressembleront à New York. Cela vaut la peine d'y passer quelques heures pour découvrir les magasins de disques d'occasion - n'oubliez pas que cette ville a donné au monde certains des groupes britanniques les plus légendaires de l'histoire, comme The Smiths, Joy Division et Oasis - et aussi le marché couvert d'Affleck, qui compte un grand nombre de boutiques indépendantes et dont l'offre, des magasins de piercing aux galeries d'art, est une ode à l'éclectisme et au fait de donner une nouvelle vie aux objets usagés, y compris les vêtements et les vinyles de seconde main. Pour la nourriture, Mackie Mayor, un ancien marché aux viandes du XIXe siècle entièrement rénové, avec de longues tables communes en son centre, accueille des stands de nourriture pour tous les goûts, y compris des options végétariennes et végétaliennes. Vous y trouverez Tender Cow, qui vise à faire découvrir à sa clientèle de nouveaux morceaux de viande afin de tirer le meilleur parti de chaque partie de l'animal, tandis que Pico's Tacos est réputé pour servir certains des meilleurs tacos mexicains de ce côté de l'Atlantique, dans des tortillas de maïs faites maison, bien sûr. En revanche, si le vin naturel et les espaces élégants sont votre truc, Erst est l'endroit qu'il vous faut. Avec une bonne carte de vins au verre et un menu basé sur des petites assiettes sophistiquées à partager et des produits de saison, son offre s'articule autour d'une gastronomie tournée vers l'Europe.

La perméabilité de la gastronomie britannique est bien connue, les Britanniques n'ont aucun scrupule à adopter et à adapter des plats d'autres cuisines du monde à leur propre palais et à se l'approprier. C'est le cas de la spécialité rice 'n' three, un plat de riz et de trois curries qui trouve ses racines dans la gastronomie indienne, mais qui est devenu, depuis le milieu des années 80, l'un des plats les plus représentatifs de cette ville du nord. C'est un classique de la restauration rapide, et Little Aladdin propose désormais une option végétalienne.

Une escapade en ville tournée vers la nature

Le Peak District, nord de l'Angleterre. Maison seigneuriale.

Une escapade en ville peut toujours être améliorée en faisant une petite pause à la campagne. Et à Manchester, c'est relativement facile, car les habitants ont la chance de vivre à une heure et demie seulement en transports publics du parc national du Peak District, l'un des plus accessibles du pays en raison de sa proximité avec la ville, ainsi qu'avec Birmingham et Liverpool. Le Peak District célèbre également son anniversaire. Il a été déclaré parc national en 1951 et, depuis, ses 1 400 kilomètres carrés ont été visités par plus de 13 millions de personnes par an, dont de nombreux habitants et voisins.  

Il n'est pas nécessaire d'être un fou de montagne pour visiter le parc. En fait, malgré son nom, Peak, il n'a rien à voir avec un quelconque sommet. Le point culminant du parc est à 636 mètres, et l'on pense que le nom dérive en fait de Pecsaetan, une tribu anglo-saxonne originaire de la région. Une curiosité de l'endroit pour passer et impressionner vos compagnons.

Dans ce parc, il suffit d'une courte promenade - il compte plus de 2 500 kilomètres de sentiers publics, dont 100 sont accessibles aux personnes à mobilité réduite - pour se laisser transporter par les couleurs de ses landes et de ses collines, aux tons brunâtres et ocre à cette époque de l'année, et se sentir comme dans un roman d'Emily Brontë.  Il suffit parfois d'essayer d'arrêter le temps pour avoir l'illusion de sentir que l'on a réussi pendant quelques instants.

En plus de toutes les promenades imaginables, certains des "autres" incontournables du parc peuvent facilement faire l'objet d'une excursion d'une journée, comme le beau village de Bakewell et son célèbre marché, Peak Cavern, une grotte qui abrite également un amphithéâtre où se déroulent des événements musicaux, ou le cercle de pierres des Neuf Dames, qui date de l'âge de bronze et qui représenterait neuf femmes transformées en pierres pour les punir d'avoir osé danser un dimanche.

Pour recharger vos batteries, arrêtez-vous au pub Devonshire Arms dans le village de Beeley. Vous pourrez y déguster non seulement des bières artisanales, mais aussi des plats traditionnels préparés avec des produits de qualité, ainsi que des sandwichs britanniques classiques à emporter. De plus, le menu du déjeuner du week-end comprend généralement de la viande provenant d'animaux issus de la ferme elle-même - il n'y a rien de mieux que le kilométrage zéro ! Si vous finissez par rester plus longtemps ou si vous souhaitez prolonger votre séjour, aucun problème, car le pub est situé sur le domaine de Chatsworth et dispose de chambres joliment décorées avec tout le charme de la campagne anglaise. Si vous avez le temps, vous pourrez également découvrir le manoir, qui est entre les mains de la famille Cavendish depuis le XVIe siècle, ainsi que sa merveilleuse collection d'art, les Devonshire Collections. Un autre bon endroit pour prendre une pinte est l'auberge The Old Hall, avec son esprit champêtre et un menu de bières artisanales locales.

18 Nov 2021(last updated)

Continuez votre lecture